Rechercher

Rando avec les copains et une invitée surprise...

Il est 8 heures, Lentilly s'éveille avec un beau ciel dégagé en ce jour dominical.

Laurent C. me rejoint à la maison et nous partons retrouver les copains à La Tour. Mais aujourd'hui il est accompagné d'une invitée surprise, Louise sa fille, a décidé de venir vérifier si on ne passe pas plus de temps à raconter des conneries que de temps à pédaler...


Le chemin de liaison entre Lentilly et La Tour nous réserve de larges et boueuses flaques : obligé d'y passer... grrrr


Arrivés à La Tour il y a les Tacmalous, fidèles piliers de comptoirs au poste et puis Marc, Fred et Christophe qui remet sa roue avant et ferme son coffre. Nous sommes six, prêts au départ.


Nous nous rendons vite compte qu'Eric L. notre guide préféré n'est pas au RdV donc Laurent C. s'y colle. Il essaie d'épargner à Louise les gros %tages mais rapidement nous nous retrouvons au pied du mur des Monts du Lyonnais avec de belles grimpettes caillouteuses. Nous n'avons pas le choix, on y va !


Certains (je ne citerai pas Marc, oups déso) profitent de l'avance que nous laisse Louise pour sortir quelques blagues graveleuses (rien à voir avec le Gravel) qui nous font bien marrer. Tant que le public rigole l'humoriste fait recette.


Louise fait mine de ne pas arriver à nous suivre tant les montées sont techniques mais nous la convainquons de poursuivre jusqu'à la Croix du Ban (en fait y en a trois de bancs) pour la traditionnelle photo souvenir.

Clic !

Nous en profitons pour faire un ravito et Marco nous fait le plaisir d'une Nième blagounette niveau braguette comme il en a le secret.

Notre invitée surprise décide de rentrer direction Lentilly pretextant de la fatigue. En tout cas je suis certain qu'elle aura pu constater le juste équilibre que nous trouvons entre déconnades et coups de pédales (celles du vélo, hein).


Pour nous autres ce n'est pas terminé, à peine repartis dans les singles pentus que nous sommes rattrapés par un gai-luron en la personne de Denis avec ses deux compères. Nous faisons la grimpette ensemble puis les singles en descente que Frédo affectionne tant, et on le comprends car c'est un vrai régal mais ça secoue et le pilotage doit se faire en finesse. Arrivés en bas un des compères nous informe que Denis a fait une sortie de "route" et que ça s'est terminé en cabriole avec le vélo qui lui est retombé dessus et tout et tout... Plus de peur que de mal au final. Nous remontons tous le pentu et l'aidons à retrouver son verre de lunette à 500 balles tombé dans les feuilles.


Trouvé !


Denis et ses compères poursuivrons de leur côté tandis que nous remonterons la montée interminable du chateau d'eau nous amenant au Col de la Luère : 1,5Km à 13% de cailloux et terrain meuble.

Perso j'en peux plus, à ce stade nous sommes d'accord pour entamer le chemin du retour d'autant que certains sont attendus pour préparer le BBQ.


Le moment du D- est venu avec son lot de singles : le dessert quoi...


Conclusion : 33Km 1100D+ 4h30


Merci à tous pour votre bonne humeur et à dimanche prochain !


121 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout