Rechercher
  • admin

La Meije version 1 jour by Gael

L’ultra raid de la Meije c'est plusieurs parcours :

Raid Elit 117km/5300m D+ en 1 jour, Raid Ultra en 2 jours 72km/300m D+ et 52km/2400m D+ ou des randos

Quand tu t'es entrainé à 6h du matin pour faire une grosse course comme l'ultra raid de la Meije, il est difficile d'accepter le message de l'organisation qui annule l'épreuve reçu le midi dans moins d'un mois.


Du coup, je décide d'essayer de le faire en solo. La météo est favorable le week end du 05-06/09. GO, J'envoie un message aux potes du TAC. 4 volontaires (Stéphane, Vincent, Lionel, Christophe). Je réserve dans un gite à Villar d'arène.


Toute l'équipe se retrouve vers 21h le vendredi soir sur place.


Etant inscrit sur la version Elit, je voulais quand même voir si j'y arriverai. Stéphane, Vincent,

Lionel et Christophe sont un peu plus raisonnable, ils feront le parcours sur 2 jours.


Le réveille sonne à 4h45. Je saute dans ma tenue. J'avale un petit déj. Et me voilà à 5h30 sur la place du village point de départ de la course. Personne pas un chat. Le jour de la course, c'est plein de vététiste avec les lampes sur les vélos.


Bon bah en avant.


Départ de Villar d'Arène pour aller au col du Lautaret puis monter au sommet du Galibier. Ça chauffe directement avec quelques portions à plus de 15% avant le col du Lautaret. Après une petite descente, on prend une grosse piste sur 6km pour rejoindre l’entrée du tunnel qui passe le col du Galibier. Le soleil se lève doucement et je peux couper la lampe avant le sommet. Gros portage pour aller sur le sommet 200m et 100m de D+. Vu superbe à 360° en haut.


Vue à 360° du sommet du Galibier


Maintenant, j’attaque une 1/2 heure de descente dans la combe de Mortavieille. Je passe un petit pont au-dessus de La valorette. Et c’est reparti pour la montée jusqu’au col de Cerces en passant par plan Lachat et le col des Rochilles.


Vues du col des Rochilles


Petite bascule vers le lac de cerces avant d’aller au col de la Ponsonnière

Lac de Cerces avec le col de la Ponsonnière

Vue à 360° du col de la Ponsonnière


J’attaque une descente plutôt technique jusqu’à l’Alpe du Lauzet. A l’Alpe du Lauzet, cela fait déjà plus de 40km et 6h20 de roulage.


Descente finale sur l’Alpe du Lauzet


Je prends ensuite le chemin du Roy pour rejoindre le col du Lautaret. Au col, je m’arrête prendre une SanPe bien fraiche dans un bar. Il fait chaud et les 3 litres du camelback vont être juste. Encore un peu de descente jusqu’au pas du col avant la remontée vers le Lac du Pontet et le col de la Paré. La descente vers la piste qui va à Ventelon est un vrai tobogan. Fini de descendre, on remote jusqu’à la cabane de la Buffe. J’en suis déjà à 76km et 10h30. Un gros portage d’une heure pour aller sur le plateau d’Emparis. Je prends le chemin descendant jusqu’au chalet Favre. Les marmottes profitent de la fin de journée pour sortir un peu loin de leur terrier. Elles m’entendsent arriver un peu tard. Elles font le spring de leur vie avec le ventre qui touche parterre. C’est la fin de l’été, elles sont bien rondes. 😉


Au chalet de Favre, je décide de couper le parcours. Je devais faire un aller-retour sur Besse par un GR magnifique mais surtout une montée de 2h par une piste. Il est déjà plus de 17h. Et je ne veux pas arriver à la nuit.


Je remonte au col du Souchet et passe au Lac noir et Lérié. Au lac c’est le camping. Dommage je n’ai pas de tente. La vue du lac noir sur la Meije est grandiose.


Lac noir


Il est plus de 18h30. Il faut y aller. Une descente de 6km bien roulante au début m’attend. Elle finit par un enchaînement de virage en épingle pour arriver au Chazelet. Cela donne la banane. Je passe par la chapelle Notre Dame de Bon repos et un passage assez chaud sur quelques mètres.


Notre Dame de Bon repos


J’arrive enfin à la Grave avec 100km, 4200mD+ et 14h au compteur. Je suis rincé. Je prends mon tel. Et je vois un message de Stéph qui me dit qu’ils sont au bar à la Grave et ils peuvent me remonter à Villar. Mes Sauveurs 😉 Je les rejoins pour une bière bien méritée.


Retour au gîte, petite douche et un repas bien sympa. Pomme de terre et jambon gratinés au bleu du Vercors avec une tarte à la myrtille.


Gros dodo pas besoin de berceuse. Le lendemain matin, je rentre à Lyon pendant que Stéphane, Vincent et Lionel font la partie du parcours du plateau d’Emparis/Besse…


Pour me classer sur le parcours Elit, il m’en manque pas mal. L’année prochaine, je le ferai sur 2 jours. Le rendez vous est pris pour 2021.


Le parcours en résumé :

Villar d'Arène, col du Lautaret, sommet du Galibier, Combe de Mortavieille, plan lachat, col des Rochilles, lac de Cerces, col de la Ponsonnière, l'Alpe du Lauzet, le chemin du roy, col du Lautaret, Pied du Col, Lac du Pontet, retour au-dessus de la Grave (Ventelon), Combe Martignare, vallée de la Buffe, montée sur le plateau d'Emparis pour rjoindre le Chalet Favre, col du souchet, Lac noir/Lérié, descente sur Chazelet, Notre Dame de Bon repos

23 vues1 commentaire
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

club vtt monts du lyonnais - club vtt lyon  - club vtt - tacvtt - TAC VTT

Tour-de-Salvagny - Rhône