Rechercher
  • admin

MB RACE 2021 by Vincent

Initialement pas inscrit à cette MBRACE édition 2021, elle est décalée de deux semaines cause tour de France, les copains Pierre-Emile, Vivien et Julien sont ultra motivés, il reste des places, je décide de les accompagner.


M-2 Place à la préparation, avec un programme qui mixe enchaînement de 3 sorties à moyenne intensité le week-end pour le fond et 2 sorties d'intervalle training à forte intensité en semaine pour mieux absorber les variations de pente.

S'ajoute à ça trois camps d'entraînement, Ardèche avec les copains (CR à venir), reco parcours MB RACE, et Morzine avec mix DH+route grands cols+VTT.

Il faut jouer avec la météo cette année, pas facile...


J-3 L'heure des choix. Quels pneus? Vu la météo des dernier et prochains jours, et après avoir cogité pendant plusieurs heures, je pars pour des Maxxis Forekaster pour privilégier l'accroche sur terrain boueux.

Autre choix, sac à dos? Pas sac à dos? Je décidé d'installer petites sacoches de selle et top tube.


J-1 Petit déblocage le matin histoire de rappeler au corps les efforts à venir.

On retrouve les copains au briefing, certains ont l'air un peu stressé...

Le soleil est sorti, mais Vincent HAZOUT le directeur de course annonce "on va pas vous mentir, il pleut depuis 6 semaines, ça va être très gras. Mais il va faire beau, d'ailleurs peut être même très chaud l'après-midi, mais froid le matin sur les sommets. Et nouveauté cette année, on a placé des barrières horaires entre le 100 et 140 pour éviter que certains participants rentrent de nuit".

Le décor est planté 😬.

Le parcours 🔽 on l'a tous révisé 40000 fois durant nos dernières nuits 😂.


H-2 Réveil 4h du matin, je décide de partir sans sac à dos.

Mon papa est présent pour l'assistance, il est briefé sur les zones de ravitaillement et mes horaires de passage envisagés. Aussi impatient que nous il se lève en même temps, et nous amène sur la ligne de départ.


H-30min On est dans le sas 1 avec Julien et Vivien, Pierre-Emile est lui dans le sas 3.

Vu les barrières horaires sur 100-140 et le terrain gras annoncé dans la première descente, j'ai décidé de partir fort pour rester placé avant la descente et éviter les bouchons.

Les visages se tendent en écoutant la musique emblématique "requiem for a dream".


6h00 C'est parti... je perds vite Julien et Vivien qui partent plus cool. A l'approche du col du Jaillet, Pierre-Emile sur la même stratégie me rejoins, il a dû envoyer pour remonter les deux sas...

Nous voilà dans la descente, effectivement c'est gras...

On décide de garder un gros rythme jusqu'au km40 à Praz Sur Arly. Ravitaillement auprès de mon Papa, nettoyage transmission, et c'est reparti pour une grosse montée jusqu'au Mont Vores. On est en avance sur les temps de passage, il est temps de passer en mode gestion. PE à quelques début de crampe sur les poussages, moi un peu plus loin sur le balcon après le col. C'était le risque avec le rythme du début de course... On s'arrête dès les premiers symptômes, on boit et ça passe.

Descente à bloc jusqu'à Megeve pour le km70, pas de questions à se poser, on file sur le 100km.

On jauge la forme du copain, ça va toi? Oui, moyen, pas trop, ça va jusqu'ici on est pas mal. Perso je ne suis pas dans un bon passage comme lors des deux dernières éditions. Au km81 dans la montée du Mont Joux, gros coup de mou. Plus de force, je m'arrête, je marche, je mange, je bois, je cogite... PE est pas si loin devant, je m'accroche et peu avant le sommet on dirait que la forme revient, mais pas encore le moral.

A Avenaz on ravitaille, on repart, je demande à PE tu fais quoi 100 ou 140? Quelle question, 140... Il me motive, je râle un peu et je me jauge dans la montée. Finalement les jambes répondent bien, je retrouve le moral. Je fais une grosse descente, dans les montées avant Combloux je me décide, allez go pour le 140 c'est l'année, et j'abandonnerai pas PE !

Je l'attend dans la descente avant Combloux pour être sûr qu'il parte bien sur le 140 aussi. 15h15 à Combloux, mon papa est toujours aux petits soins, et nous motive "vous êtes biens les gars, ça va le faire, c'est votre année".

Nous voilà reparti et on fait le point. 100km et 5000d+ dans les pattes, il reste 40km et 3000d+ sur trois grosses montées, on met les compteurs à zéro.

J'avais déjà fait les calculs, faut qu'on passe au Jaillet à 18h pour envisager passer la barrière horaire des Frasses.

Bizarrement le rythme est bon, les jambes répondent bien... PE passe les forts pourcentage sur le vélo avec une facilité déconcertante pendant que moi je m'économise en poussant.

Première montée est bien passée, plus que deux...

Longue montée vers le col du Jaillet, sur la fin je sens que PE va moins bien, je l'attend, je le motive "on est presque en haut, on aura bientôt fait le plus dur".

Jaillet en vu, il est 18h, on a bien géré, on va être dans les temps... plus que la montée vers Torraz.

Deuxième descente du Jaillet, un carnage avec les 1500 participants passés précédemment dans cette boue... Je fait encore une belle descente, je commence à la connaître par cœur.

Arrivé dans le début de la montée juste après le Plan, malgré lui avoir dit de ne pas venir car difficile d'accès, mon Papa est là sur le bord du chemin toujours au taquet. J'avoue ça fait du bien au moral 🤗.

Nous voilà dans cette montée que j'avais repéré en Juin car elle est nouvelle sur la MBrace, ça va aider... Le début est roulant, et la fin est très dure.

J'ai des débuts de crampes un peu partout, mollets, cuisses, bras,... mais ça passe.

Le poussage avant d'arriver au sommet est terrible...

Tête de Torraz 19h30, il reste 1h pour passer les 6km de montagnes russes sur les crêtes avant Les Frasses. C'est bon ça devrait le faire...

Les Frasses 20h. Tappe là copain on l'a fait! 🥳

On a retrouvé le sourire et on n'a plus mal nul part 😄. Une dernière petite montée qui passe toute seule, et on se laisse glisser jusqu'à l'arrivée sans prise de risque.


20h45 km144 on passe la ligne ensemble, devant les copains Juju et Vivien, et mon Papa qui nous attendent.

La médaille et la bière du Finisher en main, je réalise, je suis ému, je savoure.

Santé Pierre-Emile, on l'a fait !

MBRACE 140KM 7000mD+ 14h45

148/182 finishers pour 1500 partants

Bravo à Pierre-Emile qui fait le 140km pour sa première MB RACE, quelle ascension ! Merci à toi, tu as été le parfait binôme !


Un grand merci à mon Papa pour l'assistance... Tellement content d'avoir partagé cette aventure ensemble.


Merci à ma chérie, la famille, les amis, les collègues pour m'avoir suivi et encouragé avant, pendant et après la course.


Bravo à Vivien qui boucle le 70km 3500mD+ pour une première malgré les crampes et des conditions difficiles.


Bravo à Juju qui boucle le 100km 5000mD+ en étant malade pendant une bonne partie de la course.


Maintenant place à la récupération et l'entretien du vélo qui a bien souffert sur ce terrain boueux.


A bientôt - Vincent

92 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout