Rechercher

MB RACE par Juju saucisson ;)

Salut les copains,

J’ai lu les CR de nos deux champions. Croyez-moi, ces 2 là ont fait une course presque parfaite. Ils ont été forts physiquement et mentalement. Vinc’ et PE y sont arrivés ensemble. Comme quoi, non le VTT n’est pas forcément un sport individuel 😉 L’expérience de Vincent et la volonté de PE leurs ont permis de réussir cette course hors norme. Encore un vrai BRAVO à vous 2 !



Il s’agit pour moi de ma 5ème MBRACE (3x100km, 1x70km et 1 abandon à 115km). Ceux qui roulent avec moi savent combien j’affectionne cette course : 1500 partants pour une centaine de FINISHERS. Alors oui, c’est vrai je voulais finir ce défi personnel. Mes autres activités de papa poule et de chef saucisson me prennent beaucoup de temps et d’énergie. Alors ma préparation n’était pas parfaite... Malgré 2500 bornes et 70 000 m D+, lorsque je me présente à Megève il faut que toutes les planètes soient alignées pour réussir « mon Everest ».

Malheureusement, le terrain après 6 semaines de pluie ne va pas m’aider.



Malgré tout, la météo ce samedi est parfaite !!

06h00 On est dans le « boîte » avec Vincent et Vivien sas 1 !! Je sais que ça va pousser derrière.



Je suis aguerri aux longues distances. Je pars piano mais je maintiens ma position. Je passe le Jaillet dans le TOP 200, ce qui me permet d’attaquer la descente correctement. Je suis stupéfait de voir à quel point les gens sont des « bourricots » en descente dans la boue…


On arrive à la Giettaz, il est à peine 08h00 et mon papa, ma chérie et mon petit bonhomme en pyjama sont là ! j’en ai encore des frissons. Ca roule bien, les jambes sont là.



Je croise ma petite famille régulièrement. Ils sont mon énergie !



Malheureusement, tout va se gâter au km 40… Je commence par avoir l’estomac qui est douloureux et patatras je suis brusquement pris de vomissements. J’attaque l’ascension du Mont Vores (15km D+1000). Les jambes vont bien, ça roule jusqu’au refuge du Petit Tétras. Rebelotte à 4 pattes dans le fossé… Là, le calvaire s’accentue, je ne peux plus boire ni manger correctement. Après plusieurs heures de douleurs et de "galette", j’arrive au 70km D+3500. Ils sont là avec leurs yeux qui brillent, je ne peux pas me contraindre à les décevoir… Je cache mes maux et je passe la barrière pour m’engager sur le 100km.



Les 35km qui vont suivre vont être difficile… je galère mais je roule tranquillement jusqu’à la croix du Christ. A bout de force je m’arrête 20min et je décide de poser le biclou et d’essayer de manger par petites bouchées et de boire un peu (TUC, Cacahuètes, Noix de cajou... manque plus qu'un Pastis). Ça à l’air de tenir…

Je vais finir avec des crampes monstrueuses que j’arrive à faire passer. Je bois par toutes petites gorgées. La ligne des 100km est en vue. J’entends « va y Juju, va y papa, va y mon fils, va y chéri !»… Mes lunettes vont cacher mon émotion, je sais que c’est ma dernière participation à la MBRACE. Mon petit bout est là dans la ligne droite, il m’attend. Je descente du vélo et on passe ensemble main dans la main la ligne d’arrivée et de fin pour moi.


Je suis très heureux d’y être arrivé.

Je termine après 11h20 de course dans les 250ème. Malheureusement ce n’a pas été ma meilleure partie de pédale. C’est mon plus grand regret car croyez-moi c’est magnifique là-bas !!



Maintenant place aux chemins du soleil : 230km D+9500 pour rallier Buis les baronnies depuis Gap fin Aout avec mes potos Steph et Vinc’

Bisous les filles, bonnes vacances à tous,


PS: C'est honteux de faire travailler les enfants ;)

62 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout