Rechercher
  • admin

RAID VTT des Chemins du Soleil 2022

Les costauds sont un peu dispersés partout cette année, nous nous retrouvons donc à deux sur édition : Pierre-Emile et moi Vincent.

Comme nous sommes que deux, on décident de s'inscrire en Elite Duo histoire de profiter de l'étape 0 en nocturne.


Cette année le raid part de Saillans pour relier Gap par Die et Veynes.


Comme d'habitude, grosse logistique le premier jour, dépose des affaires, navette, briefing, etc


Étape 0 Saillans > Sallains en nocturne

22km 1000md+

Le départ est donné, ça part à bloc, on dégringole vite dans les dernières places, on se dit "on aurait peut-être dû s'échauffer un peu" 😄

Pas grave on fait ça pour profiter du paysage, enfin de nuit on le devine. Pas de doute on est sur les CDS, on prend les singles engagés, on imagine le vide sur le côté. Ça valait le coût de faire la nocturne.


Étape 1 Saillans > Die

73km 2900md+

Punaise c'est sympa la nocturne mais le réveil est dur 🥱

On attaque direct par des chemins et singles magnifiques en direction du nord. On passera par les gorges d'Ombleze, très beau, puis le massif de Quint pour descendre à Die par un single de fou.

On retrouvera Loic et son Papa au campement, ils font ça tous les deux aussi, bravo d'ailleurs et merci pour la bière ce jour là, il a fait très chaud sur la dernière partie.


Étape 2 Die > Veynes

82km 3200md+

On s'amuse dans les singles du Diois en montée comme en descente, lieu magique pour le VTT. On passe le fameux tunnel du GR91 au dessus de Gallands, légèrement vertigineux... puis Boulc pour ensuite basculer sur les Hautes Alpes. On se rappelera d'un gros portage bien raid avant Saint Julien en Beauchêne, et de deux mémorables descentes sur le Buëch et Veynes.


Étape 3 Veynes > Gap

54km 1900md+

Déjà la dernière étape 🙃

Les 20 premiers km ont été durs pour moi, mal au ventre, difficultés à m'alimenter, pas digéré le bœuf bourguignon de la veille, le sucré ne passe plus... au ravito saucisson fromage, et c'est reparti... ouf...

La suite est magnifique, le chemin en balcon jusqu'au col de conode restera dans les mémoires, idem pour les single en alpages en dessous du col des Roux.


On terminera au classement général à une anecdotique P60/76 en 21h44min, satisfaits car on ne venez pas pour le classement et on a remonté des places tous les jours après la nocturne qui nous a mal positionné.


On s'est encore bien régalé, un raid VTT fidèle à sa réputation, singles à gogo, sauvage, belle organisation, le VTT comme on aime partager entre potes.


Vidéo de l'édition, on fait quelques apparitions 😁

https://youtu.be/8XkrIgkjlH0


A bientôt

Vincent & Pierre-Emile

0 vue0 commentaire