top of page
Rechercher

TRANSPYR MTB COAST TO COAST 2022

La traversée des Pyrénées à VTT, voilà le challenge à relever cette année.

Un rêve depuis longtemps pour ma part. Relier l'Océan Atlantique à la Mer Méditerranée en traversant ce magnifique massif montagneux!!!

Une organisation espagnole propose ce défi VTT en une semaine.

Soit 725km, 18000m de dénivelé positif en 7 étapes.

Je sollicite un peu les "costauds" et seul Julien mord à l'hameçon. Ouf! Je ne serai pas seul sur cette énorme aventure. Courant décembre 2021, le Père Noël nous aide un peu pour convaincre nos conjointes🎅😉 et on s'inscrit en version Team Master 80 (la somme de nos âges dépasse 80ans). On devra prendre le départ, rouler, passer les portes des spéciales chronométrées et arriver ensemble, c'est le principe de l'épreuve par équipe.

L'orga logistique est impressionnante et pro dans les 8 villes pendant 7 jours :

Un chantier énorme !!!

Aire de départ et d'arrivée avec les sponsors,

Paddock, assistance méca, lavage, ostéo, douches, parc à vélo, remise des prix, briefing,

Transport des bagages,

Résa hôtel, navettes

Pasta Party le soir,

Signaleurs aux carrefours dangereux,

3 ravitos par étapes,

Poste de secours départ + ravitos + arrivée

Une ou 2 sections chronométrées par étapes,


Nous aussi, d'ailleurs, nous avons un chantier énorme!!! Individuellement, les étapes ne nous font pas si peur, c'est même ce qu'on aime le marathon XC, la longue distance un peu engagée avec Ju. Mais enchainer des grosses distances sur 7 jours c'est l'inconnu, c'est une première expérience pour Ju et moi.

On est tous les 2 dans le même état d'esprit :

Ne pas louper une étape, ne pas rater un seul kilomètre, suivre la trace GPS, ménager sa monture, épargner le bonhomme, éviter les pannes, les blessures ou la casse et surtout le but ultime, traverser et être "finisher"...


E1 Dimanche 12/6 - ST JEAN DE LUZ - ST JEAN DE PIED DE PORT / 75km 2400m+

Première étape, c'est parti pour 725km et 7 jours de VTT pour rejoindre Roses sur la Costa Brava en Catalogne !!!

Départ de la baie de St Jean de Luz avec les montagnes au loin, le sommet de La Rhune bien chargé de nuages orageux. On n'est pas rassuré par la météo, ça gronde au loin. De toute façon ce sont les basques qui décident du temps et pas la météo. C'est l'étape la plus courte, pour se chauffer et se mettre dans l'ambiance, c'est bien suffisant. Le pays basque, c'est vert, humide et c'est beau !!! Des fougères de partout et les fameux pottoks, les petits chevaux basques en semi liberté.


A mi-parcours environ, Ju casse un rayon sur la jante AR (roue de prêt Astérion), c'est bien voilé mais ça tient en y allant mollo dans les descentes.

A l'arrivée, on file au paddock où Emilio va pouvoir réparer ça. On laisse le biclou un peu inquiet, mais ça le fait.

On crèche au VVF de St Jean Pied de Port, sympa!!!

E2 Lundi 13/6 ST JEAN PIED DE PORT - OLORON STE MARIE / 89km 2800m+

Départ du fronton de pelote basque, bonne ambiance avec les leaders en tête puis les VAE et ensuite les Team. Go c'est parti 2ème étape avec de la montagne basque en prévision...

On fait à peine 500m et Ju crie au secours, stoppé net par une cata!!!

L'amortisseur fuit, toute l'huile pisse au fond du cadre, merdouille, qu'est-ce qu'on fait?

On est proche du paddock, on file à l'assistance méca et FOX nous dit "rien de grave", la pression d'air est là et l'amortisseur fonctionne mais pas de blocage ni réglage du rebond.

Il nous lance "Go to the race and come back tonight" avec un bon accent espagnol. On repart. On perd 20 bonnes minutes et on recolle l'arrière de la rando.

On sera 2 gorilles dans la brume jusqu'au km45. C'est humide, nuageux et ça monte fort. Ensuite plus cool et le temps change, ca s'éclaircit, on entre dans le Béarn.


A l'arrivée, on sent bien les 2800m+ quand même... Le vélo de Ju passe entre les mains de FOX, un des plus gros sponsor. L'amortisseur est refait à neuf gratos!!! Du super boulot!!!




E3 Mardi 14/6 OLORON STE MARIE - BAGNERES DE BIGORRE / 101km 2800m+

Grosse étape sur le papier avec le D+ condensé sur les 20 derniers kilomètres. On doit gérer pour ne pas se cramer et en garder pour la fin.

Au début du parcours, je perds l'équilibre sur une montée facile mais avec un passage sur des rochers mouillés. Bing! C'est le tibia qui amortit sur une pierre coupante, pas de douleur mais je pisse le sang. Au ravito, les secours espagnols nettoient la plaie rapidos et me collent 2 agrafes à chaud. Quand j'ai entendu "grapa, grapa" je me suis dis "oulahh, ça va piquer" 🤣

L'autre anecdote du jour, c'est le passage dans la ville de Lourdes, après 75km de montagnes sauvages et de nature verdoyante ça fait drôle. Photos sur le parvis de l'église et boutiques souvenir 🤣⛪

Sur les derniers cols de cette étape, on commence à s'approcher des montagnes plus hautes avec des résidus de neige. On aperçoit le Pic du Midi de Bigorre avec son observatoire astronomique et son relais TV.


E4 Mercredi 15/6 BAGNERES DE BIGORRE - VIELHA / 107km 3500m+

110 bornes, 3500m de positif !!! Au réveil, Ju me sors: "Mais qu'est-ce qu'on fout là? C'est n'importe quoi!!!🤣🤣🤣" et je ne suis pas loin de penser comme lui. Ils sont fous ces espagnols🤪.

Pourtant, ce matin encore les jambes répondent bien après un petit temps de chauffe.

On a 3 grosses ascensions aujourd'hui et on basculera en Espagne au km87

On traversera les villes de Sarrancolin, et Bagnères de Luchon en quittant le Béarn et en atteignant le Comminges

Belle crevaison au km62, j'éclate le pneu arrière sur une pierre coupante dans la magnifique descente qui nous fait dégringoler sur Bagnères de Luchon.

Un doigt entier passe au travers de l'entaille😮. On pose un patch de Ju, une chambre et c'est reparti en croisant les doigt que ça tienne les 45km restants🤞

La dernière grosse bosse nous emmène au Col du Portillon qui marque la frontière espagnole et nous fait entrer dans le Val d'Aran. Une superbe vallée où la Garonne prend sa source.

Au final, on a avalé 3700m+, 107km, 9h50 de roulage et 11h30 de rando sur cette étape reine de la Transpyr.

Du Soleil, des bosses et des vraies descentes engagées. Tout le VTT qu'on aime avec mon Ju. On s'est vraiment régalé mais on y a laissé des plumes et un pneu arrière.

Un gros morceau et une énorme satisfaction d'arriver à Vielha dans un superbe hôtel.



































E5 Jeudi 16/6 VIELHA - LA SEU D'URGELL / 131km 2900m+

La plus longue étape, cette fois, avec un profil de dingue : 2 grosses patates à partir du km75 qui nous mènent à 2000m d'altitude. On sent bien qu'on va en prendre plein les mirettes et surtout plein les jambes.

On commence à avoir sérieusement mal au ionf' entre 2 montées d'endorphine et on espère chaque matin que le choix du cuissard est le bon...

C'est rassurant sur cette étape à partir du km107 ça fait que descendre🤪🤣🤪

On débute par 20 km d'ascension pour presque 1000m positif par une belle piste et quelques singles qui nous mènent en plein cœur de la station Baquiera. Ici les eaux des versants Atlantique et Méditerranée se séparent.

Les paysages sont déjà grandioses mais ce qui nous attend est extraordinaire:

Quasiment 60 km de profil descendant en suivant la rivière Noguera Pallaresa dans une vallée sauvage et immense.

Pour ma part, les plus beaux panoramas de la Traversée et des instants magiques qui durent des bornes. Des vues splendides sur les massifs de Maladeta et Aneto.



On gère bien la fin d'étape avec les 1700m+ à grimper sur les 50 derniers km, on monte au train comme d'hab' mais sous une grosse chaleur avoisinant les 35°C à 2000m. Le ciel devient menaçant dans la dernière descente qui nous mène à Seu d'Urgell et la foudre craque pas loin, on ne fait pas trop les malins et on trace sans trop s'attarder. On écope un violent orage sur l'approche vers l'arrivée, 10 km sous un déluge de pluie chaude sur le goudron. On est rincé et content d'arriver. Un autre rayon cassé pour Ju... On file au paddock chez Emilio pour une réparation express du soir.


E6 Vendredi 17/6 LA SEU D'URGELL - CAMPRODON / 108km 2600m+

C'est pas fini, on a encore une belle étape de montagne avant la der pour Roses.

De la montée , de la descente, du bon cagnard sous un fort Soleil espagnol. On s'arrose de flotte à chaque fontaine, ruisseau ou petit point d'eau. On se transforme en chameau sur les 3 ravitos en se chargeant d'eau à bloc dans les gourdes et les poches du Camelbag.

Etonnement, même si on sent la fatigue des jours précédents, les jambes répondent encore bien et les longues descentes engagées sont encore grisantes. On sait qu'on approche du but et ça nous booste bien le moral.

Une belle étape sans encombre.



E7 Samedi 18/6 CAMPRODON - ROSES / 109km 1400m+

La dernière avant la mer🏞️→→→🏖️

Sur le papier de la distance, très peu d+ mais de longues portions plates dans les plaines catalanes. C'est pas trop notre fort avec Ju alors dès le départ on se dit qu'il faudrait trouver un train de routard, un groupe pour bénéficier de l'effet peloton et aspiration.

On commence par faire du vrai VTT avec encore un peu de singles, de belles pistes et le passage sur un pont emblématique. On retrouve à chaque ravito nos potes espagnols de l'orga. Toujours très sympa !!!

Le plat arrive, on se motive à deux, en prenant les relais chacun notre tour. Mais c'est dur, il fait très chaud et le vent de face ne nous aide pas.

Un petit groupe de copains "british" nous rejoint, on roule un peu ensemble mais c'est pas très stable comme roulage du coup on file devant, on a hâte d'arriver alors on trace encore à 2 quelques longs km!!!

Enfin un bon groupe d'élites espagnols nous attrape et nous fait signe de rester dans leur bulle... Ouf! Ca roule vite mais ça reprend bien et les km défilent quand on est à l'abri.

On s'approche... Petit clin d'œil à mon pote Ju, on se tape déjà dans le dos en apercevant la mer au loin et en se disant que ça y est, cette fois, on y est...

La marina de Roses, la civilisation, l'air marin et la foule...

On ralentit, on laisse nos potes espagnols passer devant sur la voie piétonne qui longe la mer...

On voit au loin les arches de l'arrivée et l'émotion monte...

"Putain de bordel, on l'a fait mon Ju, on l'a fait!!!"

FINISHER TRANSPYR 2022 !!!

Sans se soucier du chrono pendant ces 7 jours, on est quand même classé et on finit pas trop mal. C'est dingue !!!

- En catégorie Team, il y avait 40 équipes au départ. 80 vététistes.

- 25 équipes sont FINISHER

- 15 équipes NON FINISHER (abandons, blessures, étapes non terminées ou hors barrières horaires)

- Nous sommes la seule équipe française FINISHER dans notre catégorie.

- Team TACVTT : 18ème sur 40 équipes au départ.

- Cumul spéciales chronométrées: 20h40. Les premiers mettent 10h40 !!!

- 63h54 temps total pour traverser. Les premiers sont à 40h10. On n'est pas prêt de faire un podium🤣🤣🤣


Roue dans roue tout au long de l'aventure.

Merci mon Ju, ce duo était parfait pour se soutenir et affronter les difficultés et surtout partager les beaux moments. Un régal !!!

Merci à nos fidèles montures SPARK RC et 910 qu'on a mal menées mais qui ont bien tenu.

Merci aux organisateurs

Et un grand merci à ma chérie pour l'accueil à l'arrivée, les photos finish, le champagne et la logistique retour😍🥰😘

Stéphane

145 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page